Fin de carrière

[18 mars 2015]

Ce texte permet pour les salarié qui vont faire
valoir les droits à la retraite d’user de leur prime
de départ à la retraite au titre d’un départ anticipé.
15 mois avant ce départ, le salarié pourra
opté selon les choix suivants :
• bénéficier de l’indemnité de départ en retraite
dans son intégralité
• solliciter un congé de fin de carrière à concurrence
de l’indemnité de départ à la retraite acquise
(ex : si le salarié bénéficie d’un indemnité
de 2 mois de salaire, il peut la convertir en
congé de 2 mois),
• pour les salarié bénéficiant de la prime à
taux plein, il peuvent scinder ce droit en deux
(congé de 3 mois et prime de 3 mois).
Les charges sociales seront assumées par l’établissement.
En cas de maladie sur la période de congé, le
salarié récupèrera ses droits à indemnité.

A signaler également que pendant cette période, le salarié à droit aux prestations sociales
du CE.