Verbatim : Non les cadres et médecins n’ont pas de primes supplémentaires

Une communication syndicale du syndicat CGT par voie de mail a avancé que les cadres et médecins avaient obtenu successivement une enveloppe supplémentaire en 2017 puis 2018 distribuée sous forme de prime. La CGT conclu que les efforts fournis pour ces catégories professionnelles le sont tout autant par les autres salariés qui, en conséquence, devraient également bénéficier de primes.

Si l’attribution de primes pour tous, est légitime, il y a lieu de préciser que les primes cadres et médecins qu’évoque la CGT relèvent de la convention collective depuis près de 18 ans.

La prime cadre PPI (prime de performance individuelle, Article 2.5.3.5 de la convention collective des CLCC) a été mise en place par la fédération UNICANCER en lieu et place d’un déroulé d’ancienneté de 25 ans sur une échelle de 20% du salaire de base. En effet, le déroulé d’ancienneté des cadres n’est que sur 18 ans sur une échelle de seulement 12% du salaire de base.

Ces précisions objectives auraient permis d’éviter une mise à l’index des cadres et médecins en mentant par omission et manipulation.